NL   EN   FR   DE

Mot de passe?

Base de données en ligne

 
 


Championnat du Monde

FEI World Breeding Jumping Championships for Young Horses 16 - 20 Septembre 2015

Mondial des jeunes chevaux 2015 : le haut niveau au plus jeune âge !

Peut-être faut-il poser la question euphorique de ce que réserve l’avenir au championnat du monde des jeunes chevaux, puisque la qualité de ces jeunes chevaux augmente chaque année. Naturellement, il faut respecter leur âge et leur niveau de travail, mais le niveau sportif doit-il aussi monter ? Le Mondial des jeunes chevaux a indéniablement apporté une valeur ajoutée à l’élevage et au travail des chevaux, ce qui s’est traduit par une amélioration permanente. Résultat, des chevaux intrinsèquement meilleurs naissent, et ont ensuite plus de chances car ils sont confiés de bonne heure à des professionnels. Les résultats des dernières années parlent d’eux-mêmes. Les chevaux qui atteignent la finale du Mondial ont d’excellentes aptitudes et feront une carrière internationale. Mais qu’en est-il du niveau du championnat du monde ? Ces dernières années, on constate qu’un nombre croissant de chevaux se joue de la hauteur des parcours. Bien entendu, tous ne sont pas capables de surmonter un certain degré de difficulté, mais le sommet de la pyramide s’élargit et ils sont de plus en plus nombreux à n’avoir aucune difficulté à négocier chaque obstacle, chaque ligne intelligemment composée. Et ils trouveront le chemin du championnat du monde. Cela signifie que l’objectif initial de Zangersheide pour ce championnat du monde a été atteint. Dans le même temps, les chefs de piste se creusent la tête pour construire des parcours suffisamment difficiles tout en respectant un règlement strict. Ces règles ont été fixées, et c’est compréhensible, pour veiller sur les intérêts des jeunes chevaux. Sauf que les jeunes chevaux d’il y a dix ans ne sont rien comparés à ceux que l’on voit en piste aujourd’hui. Le Mondial a fortement contribué à cette évolution, car il a fait monter le niveau dans tous les domaines. C’est pourquoi on peut désormais parler d’un championnat de jeunes chevaux en termes de haut niveau, dès le plus jeune âge, grâce au travail des éleveurs et des cavaliers professionnels.

Zangersheide est partie prenante

Cette année également, Zangersheide a joué un rôle prépondérant dans le championnat du monde et a une fois de plus confirmé son statut de stud-book d’orientation internationale. Dans la catégorie reine des 7 ans, le titre mondial est revenu à un étalon polonais, un fils de Calvados Z (Chellano Z). Chez les 6 ans, la jument irlandaise Ellavar X est vice-championne. Ellavar X avait gagné son billet pour le Mondial lors du championnat d’Irlande, à Dublin, où elle terminait également deuxième. Or Ellavar est une fille de Calvaro Z. Et, juste derrière elle, on trouve Take a Chance on Me Z, un fils de Taloubet Z. Comilfo Plus Z, FTS Elliot, un fils de Cicero Z van Paemel et Navarone Z, de l’élevage réputé de la famille Morsink étaient également au barrage. Grâce au succès de ces jeunes champions, Z est donc partie prenante de plusieurs places sur les podiums de ce championnat du monde.

Faits et chiffres:
80 000 visiteurs
61 foals vendus pour un total record de 1,3 million d’euros
837 couples au départ
44 pays représentés
172 stands
36 000m2 de tentes montées


Liste de départs et résultats


Liste provisoire des participants de FEI World Breeding Jumping Championships for Young Horses 2015

Liste des participants championnat de Belgique Seniors 2015

Sponsor brochure 

Commandé les billets de tribune

Documents :

Accréditation presse
Package VIP
Schedule
PROGRAMME PRÉVISIONNEL
deelnemersBKjumpingseniors.pdf


Photos